Taille du texte

Besoin
d'une information,

Contactez-nous

La commune de Beynost, située au sud du département de l’Ain, dans le territoire de la CCMP, bénéficie d’une localisation privilégiée à l’Est de l’agglomération lyonnaise.  


SITUATION

Beynost est directement reliée à l’agglomération lyonnaise par le train et par l’autoroute 42 reliant Lyon à Genève. Un échangeur situé sur la commune dessert ensuite la RD 1084 qui irrigue la CCMP. Cet échangeur est le dernier gratuit lorsque l’on vient de Lyon.

 
Cette situation privilégiée près d’une très importante voie de communication, a facilité le développement d’une zone d’activités industrielles et commerciales au sud de la ligne de chemin de fer.

La zone des Malettes, sur le territoire de la commune de BEYNOST, s’inscrit dans un secteur à vocation économique. Elle est bordée au nord par la ligne de chemin de fer, à l’est par la bretelle de raccordement entre l’A42 et la RD1084 (appelée RD1084A), au sud par les emprises industrielles de la société Electricfil, à l’ouest par le chemin des Batterses, qui marque la limite avec la commune de Saint Maurice de Beynost. Au-delà du chemin se trouve quelques bâtiments d’activités, des terres agricoles et les structures du forum des Sports.

Il est à noter que le site est très visible depuis le barreau de la RD1084 et la ligne de chemin de fer. Cette situation peut être un réel atout pour l’installation d’entreprises souhaitant bénéficier d’un effet de vitrine. 
 

DESCRIPTION PAYSAGÈRE

La commune de Beynost est composée de quatre grandes entités paysagères. Du Nord  au Sud on retrouve ainsi :

  • le plateau de la Dombes,
  • la Côtière,
  • l’agglomération, au pied de la Côtière,
  • la plaine du Rhône.

L’urbanisation s’est développée de manière linéaire le long de la Côtière dont les pentes très importantes (près de 15%) limitent l’urbanisation au nord, la plaine constitue donc l’espace de développement de Beynost.
 

CHOIX DU SITE

Compte tenu des contraintes paysagères et topographiques citées plus haut, le site des Malettes, en partie à usage agricole dans un secteur aujourd’hui largement urbain, constitue ce que l’on peut appeler une « dent creuse ».
Les habitations les plus proches sont relativement éloignées du site des Malettes, et les premiers quartiers résidentiels denses se situent à environ 200 m.

Concernant le paysage environnant, le secteur choisi est caractérisé par la présence de locaux industriels et commerciaux, ainsi que par des voies de communication importantes. 

Il y a peu de perspectives, la vue s’arrêtant aux limites du secteur : la voie ferrée et le front urbanisé au Nord, le barreau de la RD1084, sur un talus, à l’Est, les locaux industriels au Sud et, à l’Ouest, quelques bâtiments plus éparses.
Dans un cadre plus général, l’urbanisation du site des Malettes s’inscrit dans les grandes orientations d’aménagement définis par la loi SRU (Solidarité et Renouvellement Urbain) et reprise la loi UH (Urbanisme et Habitat).

En effet, un des enjeux urbains majeurs est de limiter la consommation de foncier et l’étalement urbain. L’urbanisation des Malettes s’inscrit pleinement dans cette logique en privilégiant un site qui constitue une « dent creuse » au sein d’espaces déjà urbanisés et évite de rechercher de nouveaux terrains en dehors des limites de la ville.

Le projet est en cours de réalisation. La commercialisation de la ZAC des Malettes débutera à partir de septembre 2015.

 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation.
En continuant votre visite sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.